1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12

Wacemgate/Brigitte AMEGANVI, actionnaire de Wacem, donne sa part de vérité.

CONFERENCE PUBLIQUE SUR LE WACEMGATE. Troisième partie.

Ferdinand AYITE, Directeur de Publication et Maxime DOMEGNI, Directeur de la Rédaction du bihebdomadaire « Alternative » ainsi que l’expert en économie et finance Thomas Dodji Koumou-Nettey, ont animé une conférence publique le samedi 13 Août dernier à la maison de la santé sise au quartier Avénou, sur l’affaire qu’on peut désormais appeler “Wacemgate“.
Les conférenciers ont mis à nues des pratiques frauduleuses d’une extrême gravité qui ont courent au sein de la société Wacem.


Wacemgate/ Des sociétés fictives actionnaires majoritaires.

CONFERENCE PUBLIQUE SUR LE WACEMGATE. Deuxième partie.

Ferdinand AYITE, Directeur de Publication et Maxime DOMEGNI, Directeur de la Rédaction du bihebdomadaire « Alternative » ainsi que l’expert en économie et finance Thomas Dodji Koumou-Nettey, ont animé une conférence publique le samedi 13 Août dernier à la maison de la santé sise au quartier Avénou, sur l’affaire qu’on peut désormais appeler “Wacemgate“.
Les conférenciers ont mis à nues des pratiques frauduleuses d’une extrême gravité qui ont courent au sein de la société Wacem.


Wacemgate/ Des pratiques frauduleuses d’une extrême gravité révélées.

CONFERENCE PUBLIQUE SUR LE WACEMGATE. Première partie.
Ferdinand AYITE, Directeur de Publication et Maxime DOMEGNI, Directeur de la Rédaction du bihebdomadaire « Alternative » ainsi que l’expert en économie et finance Thomas Dodji Koumou-Nettey, ont animé une conférence publique le samedi 13 Août dernier à la maison de la santé sise au quartier Avénou, sur l’affaire qu’on peut désormais appeler “Wacemgate“.
Les conférenciers ont mis à nues des pratiques frauduleuses d’une extrême gravité qui ont courent au sein de la société Wacem.


#SansLangueDeBois Pourquoi on n’affecte pas les fonds du développement à la base aux collectivités?

Kperkouma Walla, secrétaire général de l’ADDI est l’invité de cette édition de l’émission animée par Nobert DANSOU pour parler du processus de décentralisation qui est à la traîne au Togo.
L’ADDI est l’Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral.


3 tonnes et 600 kg de cannabis saisies par la police de Badou (Wawa)

26 Juillet 2016 – www.letogovi.com – Les 3955 pains de cannabis et 6 boules ont été présentés à la presse par la police d’Atakpamé


Le HCCRUN #SansLangueDeBois : “Que des redites. Ce n’était pas nécessaire. Maintenant il faut AGIR!”

Komi WOLOU du PSR et Kperkouma WALLA de l’ADDI sont les invités de la 2e édition de l’émission animée par Nobert DANSOU pour parler de l’atelier du Haut Commissariat à la Réconciliation et eu Renforcement de l’Unité Nationale.
Le PSR est le Pacte Socialiste pour le Renouveau.
L’ADDI est l’Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral.


#SansLangueDeBois Thomas KOUMOU parle du Budget de l’Etat Togolais

1ere édition – Nobert DANSOU reçoit le président de l’association Veille Economique (VE), qui est par ailleurs économiste


Résultat du BAC 1 dans les Plateaux : A partir de 10, on a 41,67% de réussite. A partir de 9, 64.06%

No comment


Débat citoyen acte1/Gérard ADJA:”Vous qui organisez ce débat citoyen, c’est dans quel objectif ?’’

Le 26 Avril 2016, la Conférence des Evêques du Togo (CET) a rendu publique une Lettre Episcopale, dans laquelle les leaders de l’Eglise catholique font une analyse sans complaisance de la situation sociopolitique du pays. Cette lettre épiscopale, éminemment politique, se veut une interpellation, à la fois pour la classe politique, pour les citoyens que pour les croyants dans leur ensemble.
Afin de décrypter la portée de cette initiative et son impact sur la situation politique du Togo, un débat citoyen sur le thème :”La lettre épiscopale des évêques et l’agenda politique au Togo” a été organisé le samedi 07 Mai dernier dans la salle HIBISCUS d’Agora Senghor.


Débat citoyen acte 1/ ‘’Nous voulons chacun que les choses s’arrangent sans nous impliquer…’’

Le 26 Avril 2016, la Conférence des Evêques du Togo (CET) a rendu publique une Lettre Episcopale, dans laquelle les leaders de l’Eglise catholique font une analyse sans complaisance de la situation sociopolitique du pays. Cette lettre épiscopale, éminemment politique, se veut une interpellation, à la fois pour la classe politique, pour les citoyens que pour les croyants dans leur ensemble.
Afin de décrypter la portée de cette initiative et son impact sur la situation politique du Togo, un débat citoyen sur le thème :”La lettre épiscopale des évêques et l’agenda politique au Togo” a été organisé le samedi 07 Mai dernier dans la salle HIBISCUS d’Agora Senghor.


Débat citoyen acte 1/‘’Je ne fais pas confiance aux hommes de Dieu qui emmènent le PR au stade…’’

Le 26 Avril 2016, la Conférence des Evêques du Togo (CET) a rendu publique une Lettre Episcopale, dans laquelle les leaders de l’Eglise catholique font une analyse sans complaisance de la situation sociopolitique du pays. Cette lettre épiscopale, éminemment politique, se veut une interpellation, à la fois pour la classe politique, pour les citoyens que pour les croyants dans leur ensemble.
Afin de décrypter la portée de cette initiative et son impact sur la situation politique du Togo, un débat citoyen sur le thème :”La lettre épiscopale des évêques et l’agenda politique au Togo” a été organisé le samedi 07 Mai dernier dans la salle HIBISCUS d’Agora Senghor.


Débat citoyen acte 1/ ‘’ Qu’est-ce que nous citoyens, nous faisons dans nos paroisses…’’

Le 26 Avril 2016, la Conférence des Evêques du Togo (CET) a rendu publique une Lettre Episcopale, dans laquelle les leaders de l’Eglise catholique font une analyse sans complaisance de la situation sociopolitique du pays. Cette lettre épiscopale, éminemment politique, se veut une interpellation, à la fois pour la classe politique, pour les citoyens que pour les croyants dans leur ensemble.
Afin de décrypter la portée de cette initiative et son impact sur la situation politique du Togo, un débat citoyen sur le thème :”La lettre épiscopale des évêques et l’agenda politique au Togo” a été organisé le samedi 07 Mai dernier dans la salle HIBISCUS d’Agora Senghor.


Débat citoyen acte1/ M. KOMBATE :’’ La lettre des évêques a-t-elle été envoyée aux autorités?

Le 26 Avril 2016, la Conférence des Evêques du Togo (CET) a rendu publique une Lettre Episcopale, dans laquelle les leaders de l’Eglise catholique font une analyse sans complaisance de la situation sociopolitique du pays. Cette lettre épiscopale, éminemment politique, se veut une interpellation, à la fois pour la classe politique, pour les citoyens que pour les croyants dans leur ensemble.
Afin de décrypter la portée de cette initiative et son impact sur la situation politique du Togo, un débat citoyen sur le thème :”La lettre épiscopale des évêques et l’agenda politique au Togo” a été organisé le samedi 07 Mai dernier dans la salle HIBISCUS d’Agora Senghor.


Débat citoyen acte 1 :’’ Pourquoi les évêques n’auraient pas des réactions ponctuelles ?’’

Le 26 Avril 2016, la Conférence des Evêques du Togo (CET) a rendu publique une Lettre Episcopale, dans laquelle les leaders de l’Eglise catholique font une analyse sans complaisance de la situation sociopolitique du pays. Cette lettre épiscopale, éminemment politique, se veut une interpellation, à la fois pour la classe politique, pour les citoyens que pour les croyants dans leur ensemble.
Afin de décrypter la portée de cette initiative et son impact sur la situation politique du Togo, un débat citoyen sur le thème :”La lettre épiscopale des évêques et l’agenda politique au Togo” a été organisé le samedi 07 Mai dernier dans la salle HIBISCUS d’Agora Senghor.


Débat citoyen acte 1 / Intervention du député Ouro AKPO.

Le 26 Avril 2016, la Conférence des Evêques du Togo (CET) a rendu publique une Lettre Episcopale, dans laquelle les leaders de l’Eglise catholique font une analyse sans complaisance de la situation sociopolitique du pays. Cette lettre épiscopale, éminemment politique, se veut une interpellation, à la fois pour la classe politique, pour les citoyens que pour les croyants dans leur ensemble.
Afin de décrypter la portée de cette initiative et son impact sur la situation politique du Togo, un débat citoyen sur le thème :”La lettre épiscopale des évêques et l’agenda politique au Togo” a été organisé le samedi 07 Mai dernier dans la salle HIBISCUS d’Agora Senghor.


Débat citoyen acte 1 /Prof David DOSSEY :’’Qu’est-ce que les Béninois ont de plus que nous?’’

Le 26 Avril 2016, la Conférence des Evêques du Togo (CET) a rendu publique une Lettre Episcopale, dans laquelle les leaders de l’Eglise catholique font une analyse sans complaisance de la situation sociopolitique du pays. Cette lettre épiscopale, éminemment politique, se veut une interpellation, à la fois pour la classe politique, pour les citoyens que pour les croyants dans leur ensemble.
Afin de décrypter la portée de cette initiative et son impact sur la situation politique du Togo, un débat citoyen sur le thème :”La lettre épiscopale des évêques et l’agenda politique au Togo” a été organisé le samedi 07 Mai dernier dans la salle HIBISCUS d’Agora Senghor.


Débat citoyen acte1 : M. Dany AYIDA décrypte la Lettre Episcopale des évêques du Togo.

Le 26 Avril 2016, la Conférence des Evêques du Togo (CET) a rendu publique une Lettre Episcopale, dans laquelle les leaders de l’Eglise catholique font une analyse sans complaisance de la situation sociopolitique du pays. Cette lettre épiscopale, éminemment politique, se veut une interpellation, à la fois pour la classe politique, pour les citoyens que pour les croyants dans leur ensemble.
Afin de décrypter la portée de cette initiative et son impact sur la situation politique du Togo, un débat citoyen sur le thème :”La lettre épiscopale des évêques et l’agenda politique au Togo” a été organisé le samedi 07 Mai dernier dans la salle HIBISCUS d’Agora Senghor.
Conférencier : Monsieur Dany K. AYIDA, Expert international en gouvernance et démocratie, Administrateur Général Africa Label Group S.A
Autre Intervenant: Magloire KUAKUVI, Professeur des Universités.


Un boeuf a renversé 2 villageois à moto. Il a transpercé le front de mon fils, qui en est mort après

5 Mai 2016 – Témoignage de père de la victime autochtone d’Ekpegnon-Vakpo. Il relate la succession des faits qui ont abouti aux violences inter-communautaires dont le village a été le théâtre. Ils ont fait au moins 2 morts dans la préfecture de l’Amou, à 9 km de KPATEGAN et à 18 km de Gléi.


Affrontements à Ekpegnon-Vakpo: Aujourd’hui, nous sommes plutôt en deuil. Il n’y a plus de troubles

5 Mai 2016 – Témoignage d’un habitant de ce village qui a été le théâtre de violents affrontements inter-communautaires. Ils ont fait au moins 2 morts dans la préfecture de l’Amou, à 9 km de KPATEGAN et à 18 km de Gléi.


Tout le probleme est venu du CB : Il a giflé un vilageois et les populations ont violemment réagi

5 Mai 2016 – Témoignage d’un habitant d’Ekpegnon-Vakpo. Ce village a été le théâtre de violents affrontements inter-communautaires qui ont fait au moins 2 morts dans la préfecture de l’Amou, à 9 km de KPATEGAN et à 18 km de Gléi.


Une des victimes blessées lors des affrontements entre Peuhls et autochtones à Ekpegnon-Vakpo

5 Mai 2016 – Ce village a été le théâtre de violents affrontements inter-communautaires qui ont fait au moins 2 morts dans la préfecture de l’Amou, à 9 km de KPATEGAN et à 18 km de Gléi.


CHU Sylvanus OLYMPIO – Pas d’électricité dans certaines chambres : Comment on y réanime un patient?

Ce centre a besoin seulement d’à peu près de 400 millions pour y réduire le taux de mortalité.

Mais en face, qu’observe-t-on?
- Construction de la nouvelle aérogare de Lomé : 75 milliards de FCFA,
- Réfection de l’hôtel 2 février Radisson Blu : 40 milliards de FCFA
- Démarrage des travaux de réfection de l’aéroport de Niamtougou : 32 milliards de FCFA

selon les bruits de couloirs…


Pourquoi les Togolais se désintéressent-ils de la politique ?

29 Avril 2016 – Nathaniel Olympio , Directeur de cabinet et Edith Da Silva, Déléguée fédérale de Kodjoviakope-Nyekonakpoe interviennent sur Nana FM pour livrer leur analyse sur le désintérêt des Togolais en général et de la jeunesse en particulier.


Atakpamé – Un Caterpillar de la NSCT finit sous le pont d’Agbonou: Les passagers ont pu s’en sortir

28 Avril 2016 – No comment