1 2 3 4 5 6 7 8 9

Le gouvernement a eu recours à des corps habillés en civil pour surveiller les examens[04/06/2013]

Le porte parole de la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) explique que l’absence de Faure GNASSINGBE et de ses ministres est à la base de la suspension des négociations.
Il a aussi fait état des manœuvres d’intimidation à l’endroit des syndiqués de l’intérieur.


“C’est une lutte sociale. Nous voulons le respect de notre plateforme, pas de dilatoire”[04/06/2013]

Un docteur du CHU Sylvanus OLYMPIO s’exprime sur le mot d’ordre de grève de la Synergie des Travailleurs du Togo (STT)


“L”hôpital est presque désert parce qu’il n’y a pas de médecins, pas d’infirmiers” [04/06/2013]

Témoignages anonymes d’un patient et d’un agent de santé au CHU Sylvanus Olympio suite au mot d’ordre de grève de la Synergie des Travailleurs du Togo (STT)


1er jour de grève suivie au Centre Hospitalier Universitaire Sylvanus OLYMPIO [04/06/2013]

État des lieux à l’hôpital et à la morgue de Lomé pour la première journée du mot d’ordre de grève de la Synergie des Travailleurs du Togo (STT)


On veut juste l’aider (Faure GNASSINGBE) à répartir équitablement les richesses du pays [01/06/2013]

Le porte parole de la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) s’adressait à ses pairs de Sotouboua, au Nord du Togo.


Nous allons faire ce que nous appelons la Marche Nationale : Tous les Togolais au CASEF[01/06/2013]

Le Dr Atchi WALLA, coordinateur adjoint de la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) s’adressait à ses pairs de Sotouboua, au Nord du Togo.


Dr TSOLENYANU : “On nous a proposé 25 millions pour trahir la lutte mais on a refusé” [01/06/2013]

Le porte parole de la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) s’adressait à ses pairs de la ville de Sokodé dans la région centrale. Il a fustigé les Togolais qui sont prêts à trahir pour des miettes de Franc CFA.


Déclaration de Sokodé : Sans accord, il y aura une marche nationale des travailleurs [01/06/2013]

Le Dr Atchi WALLA, coordinateur adjoint de la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) a réitéré l’exigence d’un accord engageant les 2 parties sur 7 des points de leur plateforme.
Le cas échéant, il annonce une mobilisation nationale pour réclamer le doublement de la valeur indiciaire.


Un enseignant à Faure GNASSINGBE: Faites en sorte que les Togolais se ressemblent un peu[01/06/2013]

Ce fonctionnaire, membre de la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) témoigne des échanges que le tenant du pouvoir Togolais a eu avec les enseignants de son parti politique.
La détermination des syndiqués du septentrion togolais reste totale pour la grève.


“Certains ne vont pas manger pendant que les autres applaudissent.” On veut tous manger [01/06/2013]

Ce membre de la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) à Sotouboua, qui atteste se sentir proche du pouvoir, relate l’entretien que les enseignants d’UNIR et MSF ont eu avec le tenant du pouvoir Togolais.
Ce témoignage montre que le problème Togolais transcende les opinions politiques. Le peuple est fatigué d’applaudir quand une minorité se gave. Le peuple aussi demande à manger.


La méthode Faure GNASSINGBE “c’est une lacheté. Il n’a pas réussi” à diviser [01/06/2013]

Ce fonctionnaire dénonce la tentative de division du mouvement syndical de la Synergie des Travailleurs du Togo (STT), qu’a tenté le tenant du pouvoir Togolais en conviant les enseignants de son parti UNIR à une discussion. Or ce sont tout les fonctionnaires Togolais qui sont concernés.


L’assemblée “est prête pour observer cette grève. Il n’y aura pas de BAC1 à Sokodé” [01/06/20013]

Le coordinateur régional chargé de l’information dans la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) de Tchaoudjo fait le compte rendu de l’assemblée générale.


“Tout Sokodé est mobilisé, même les fourmis. Le salaire n’est pas conforme” au poste [01/06/2013]

Ce fonctionnaire de la préfecture de Tchaoudjo se réjouit du passage de la coordination de la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) à leur assemblée générale régionale.
Il en profite pour faire état de leurs difficultés quotidiennes.


NADOU-LAWSON: Il nous faut des positions claires et des paroles données du gouvernement [31/05/2013]

La coordinatrice de la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) est revenu sur les évènements qui ont abouti aux 2 journées de grève qui se terminaient ce vendredi. Il était principalement question des manipulations du gouvernement autour de la table de négociation.


Dr WALLA: “Pour les points où il faut parler de l’argent, c’est le dilatoire, le chrono”[31/05/2013]

Après un compte rendu des 2 jours de grève, la coordination de la Synergie Travailleurs du Togo (STT) expose les raisons qui font que la grève doit prendre une autre envergure.


NADOU-LAWSON : Les contradictions du gouvernement justifient la poursuite de la grève [31/05/2013]

La coordinatrice de la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) explique les raisons qui ont poussé la base syndicaliste à exiger que la grève continue.


La crise sociale s’étend au Togo : Mouvement d’humeur des agents de la Togolaise de Eaux[30/05/2013]

Le ministre de tutelle de la Togolaise des Eaux, Bissoune NABAGOU, ministre de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hydraulique villageoise est revenu sur les acquis sociaux obtenus par les agents auprès du conseil d’administration de la société : une ristourne sur leur augmentation de la salaire.
Il n’en faut pas plus pour un début de fuite d’eaux qui risque bientôt d’aller gonfler les rang de la STT.


Refus d’augmentation de salaire de 10% : Les agents de la Togolaise des Eaux mécontents[30/05/2013]

Idrissou KOLANI, secrétaire général du Syndicat des Producteurs et Distributeurs d’Énergie et d’Eau du Togo (SYNPRODEET) explique les raisons de cessation de travail observé dans la matinée à la TdE. En effet ces agents exigeaient depuis un moment une augmentation de leur salaire à hauteur de 15%, avant l’accord de la STT avec le gouvernement prévoyant les 20 000 et 30 000 fcfa pour tous les agents du public et du parapublic. Ils avaient obtenu du conseil d’administration de la société une augmentation de 10%.
A leur grande surprise le ministre de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hydraulique villageoise, Bissoune NABAGOU, ministre de tutelle, rejette cet accord de principe obtenu auprès du conseil d’administration et refuse l’augmentation des salaires du personnel de la TdE.


Dr TSOLENYANU: Si le pouvoir ne fait rien d’ici vendredi, nous reconduirons la grève [28/05/2013]

Le porte parole de la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) revient sur les motivations du mot de grève lancé pour le 30 et 31 mai.
Les fonctionnaires émargeant sur les budgets autonomes, soit les deux tiers du personnel de la santé, ceux des collectivités locales et les parapublics ne bénéficieront pas du forfait octroyé par le gouvernement. De plus, la lenteur dans la négociation avec le gouvernement et l’impunité dont jouissent les personnes qui ont assassiné les jeunes Anselme et Douti sont les raisons qui soutiennent le mot d’ordre de grève du 30 et 31 mai.


Lettre de la STT au ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche [28/05/2013]

La Synergie des Travailleurs du Togo, à l’issu de son assemblée générale du jour au centre communautaire de Tokoin, a adressé cette lettre à Mr Nicoue BROOHM. Dans ce courrier, lu par le docteur TSOLENYANU, la Synergie fait le bilan d’un mois et demi de négociations, dénonce le mensonge, le dilatoire et la mauvaise foi du gouvernement. Elle y demande aussi la présentation des auteurs de l’assassinat du jeune Anselme SINANDARE et la lumière sur la mort de Douti SINANLENGUE dans un bref délai.
Le ministre est ainsi informé du mot d’ordre de grève des 30 et 31 mai 2013.
Suivez plutôt…


Mme NADOU-LAWSON : “C’est ensemble que nous irons dans un mouvement” [28/05/2013]

La coordinatrice de la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) a tenu à rappeler à tous ses confrères, les règles de principes qui les unissent dans leur lutte.
Elle leur a demandé de rester dans le respect du mouvement unitaire pour ne pas faire le jeu du pouvoir.


“Nous allons lever la grève lorsqu’ils reviendront avec un accord signé” [17/05/2013]

Compte rendu intégrale de l’Assemblée générale de la Synergie des Travailleurs du Togo (STT).
Suivez avec attention les menaces dont les enseignants sont l’objet et les manipulations subies par les fonctionnaires généraux pour affaiblir la mobilisation de la Synergie.


La STT lance une opération nationale “SOS JUSTICE POUR DOUTI ET ANSELME” [17/0/2013]

Communiqué de presse de la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) :

La STT se trouve dans l’obligation de lever la suspension du mot d’ordre de grève intervenu le 26 avril 2013 et appelle tous les travailleurs à observer une cessation de travail pour le compte des journées du jeudi 23 et vendredi 24 mai 2013 pour demander la reprise des négociations sur les huit points de la plate forme et la signature d’un accord. La STT rappelle qu’en cas de non satisfaction, cette grève sera reconductible.
CONCERNANT LES COROLAIRES DE LA GREVE DE LA STT
1-Sur le décès d’Anselme SINADARE
Dans la communication du Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile du 23 avril 2013, il était apparu que les auteurs de cette barbarie étaient en état d’arrestation et qu’ils devaient être remis à la disposition de la justice. Depuis cette communication du Ministre du 23 avril, plus rien sur l’assassinat d’Anselme. La STT déplore cette inertie des autorités et exige que les auteurs à quelque niveau de responsabilité qu’ils soient, de cet acte odieux, soient présentés dans un bref délai au peuple togolais qui en a le droit. Ce ne qu’à cette condition que les concitoyens d’Anselme seront apaisés.
2-Sur le décès de Douti SINALENGUE
La vérité sur les circonstances de survenue de la mort de celui-ci est subordonnée à une certaine enquête qui sera faite ; quand? comment? par qui et pour quelle durée? Personne ne peut répondre à ces questions avec objectivité. Pendant tout le temps que cette fameuse enquête durera, le corps de Mr Douti est retenu contribuant ainsi à maintenir davantage sa famille et ses proches dans l’angoisse et la tristesse.
Face a cette situation, la STT qui se sent affectée par les malheureux événements de Dapaong, a l’impérieux devoir d’agir pacifiquement pour exiger et obtenir justice pour Douti et Anselme.
Dans cette optique, la SYNERGIE DES TRAVAILLEURS DU TOGO, appelle à la mobilisation générale de tous les travailleurs des secteurs public, parapublic, privé et informel, des élèves, des étudiants, des responsables religieux, les parents d’élèves, des commerçants bref de tous les citoyens de notre pays, à travers une opération NATIONALE SOS JUSTICE POUR DOUTI ET ANSELME. Tous ceux qui sont épris d’un esprit de justice et d’équité sont invités à rejoindre cette vaste opération qui se chargera de mobiliser les ressources humaines, financières et matérielles en vue d’organiser le processus de défense deux nos deux élèves ; la STT invite les volontaires, avocats, médecins tant nationaux qu’internationaux, les organisations de défense des droits de l’homme, les organisations de défense et de protection des droits des enfants à porter avec elle, cette opération nationale et à la faire aboutir.


Mme NADOU-LAWSON: Les travailleurs ont demandé à observer un mot d’ordre de grève de 48h[17/05/2013]

La coordinatrice de la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) fait le point de l’assemblée générale hebdomadaire. Elle confirme que l’absence de Faure GNASSINGBE du territoire a empêché la tenue des négociations.