Ce matin, les élèves du lycée technique d’Adidogomé de Lomé, sortis nombreux pour réclamer les cours, ont été accueillis devant leur lycée par des militaires armés et la police.