Le porte parole de la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) s’adressait à ses pairs de la ville de Sokodé dans la région centrale. Il a fustigé les Togolais qui sont prêts à trahir pour des miettes de Franc CFA.