25 Mars 2015 – Adieu son “Plus jamais ca!”. “Il remet ça” et de plus belle pour protéger le trône vacillant de l’héritier de GNASSINGBE Eyadema. Sortis dans les rues pour réclamer leurs cours et leurs enseignants, les éleves et leur parents de Gléi, proche d’Atakpamé, ont été violemment réprimés par un détachement de militaires venus du camp Temédja. Voilà les vrais motifs du quadrillage militaire et territorial effectué par le chef de l’Etat Togolais, qui a tout simplement peur du peuple