Les forces de l’ordre ont usé de gaz lacrymogène pour disperser les élèves du lycée d’Adidogomé sortis nombreux pour réclamer leurs cours. Au moins 3 élèves ont été arrêtés.