A la vue de cette série de vidéos, on peut comprendre que c’est une mise en danger sanitaire qui est organisée par l’Etat, à travers son abandon total du secteur. Cet abandon est même matérialisé par l’absence d’un ministre de la Santé. On comprend donc aisément le désespoir total des praticiens de la santé dans le public, eux aussi sous-payés.