Ils étaient encore dans les rues, malgré la fermeture des écoles par le préfet.